Logique !

Il est des défaites qui laissent un goût amer et âcre comparable à celui d’une gueule de bois un lendemain de beuverie, un sentiment d’injustice, une incontrôlable envie soudaine, irréaliste, chimérique et improbable de relancer la guerre de Cent Ans ; en un mot, une inclination à vouloir mettre en avant toutes les excuses envisageables et imaginables !

Mais là, il faut bien reconnaître que l’équipe irlandaise était bien supérieure et dominatrice dans tous les domaines; un remake d’Irlande–France pour ainsi dire !

Un seul petit regret, l’essai de pénalité qu’aurait dû siffler Barnes, bien maigre consolation, je l’avoue…

Vous avez manqué …