Incompétence, népotisme ou troubles neuropsychologiques ?

J’ai promis à notre ami Christophe de ne faire ni commentaires ni article sur la défaite du Racing 92 et je tiendrai parole, même si on sait que les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

Je vais simplement revenir dix mois en arrière et plus exactement le 9 juin 2018 à l’Eden Park d’Auckland. Ce jour-là, Rémy Grossso est pris en tenaille par un double plaquage du troisième ligne Sam Cane (manchette) et du pilier droit Ofa Tu’ungafasi, (coup d’épaule dans la tête). Incident de jeu sanctionné d’une simple pénalité ! Et devinez qui arbitrait ? Mais oui, c’est bien Luke Pearce !

Conséquences pour Grosso : nerf touché et fracture au niveau du sinus frontal et de l’os ethmoïde ; c’est-à dire l’arcade défoncée qui tombait sur l’œil. Il a fallu toute la refaire et poser un petit grillage souple pour remodeler l’os dans sa forme initiale.

Je ne parle même pas du carton jaune infligé à  Paul Gabrillagues pour un plaquage haut… Carton jugé injustifié même par Steve Hansen, sélectionneur des Blacks.

Thanks a lot dear Luke ! A fortiori ni Sam Cane ni Ofa Tu’ungafasi n’ont été cités !

Les arbitres de la perfide Albion ont encore de beaux jours devant eux et vont continuer longtemps à perpétrer erreurs et injustices arbitrales sur tous les terrains de la planète. Et je fais entièrement confiance à notre ersatz de Président pour ne rien tenter de changer quoi que ce soit !

Vous avez manqué …